Archives de catégorie : Patrimoine

Plaque d’identité communale et plaque de cocher

Peut-être avez-vous déjà vu cette jolie plaque bleue accrochée sur la façade de la mairie. C’est ce qu’on appelait une plaque d’identité communale.

Par la circulaire du 19 août 1859, le duc de Padoue, ministre secrétaire d’État de l’Intérieur, rappelle aux préfets les mesures prises pour l’installation de poteaux ou de tableaux indicateurs sur les routes impériales et départementales. Il demande que les chemins vicinaux en soit également pourvus. Cette circulaire précise que, pendant la campagne d’Italie, l’empereur Napoléon III avait constaté que toutes les localités transalpines étaient pourvues d’une inscription portant le nom de la localité et la distance la séparant des centres administratifs, chefs-lieux de canton et communes.

Un arrêté du préfet de la Drôme Mr Ferlay, en date du 17 avril 1861 va ordonner la mise en place dans chaque commune de la Drôme, d’une plaque en fonte indiquant le nom du département, celui de la commune et la distance légale de la commune au chef-lieu de canton, de l’arrondissement et du département. Elle sera peinte en bleu avec des inscriptions blanches.On remarquera que lors de la restauration les couleurs ont été inversées aux Pilles !

Le prix de cette plaque est de 12 francs et 55 centimes de l’époque prélevé sur le budget de la commune. Les plaques de distances légales sont plus communément appelées plaques d’identité communale. (d’après l’article de JL-B)

 

Plaque de cocher

Cors et Orgue

L’association des amis de l’orgue de l’église Saint Vincent, soucieuse de faire vivre et résonner l’instrument qui a bénéficié récemment d’une belle et nécessaire restauration, propose en partenariat avec la municipalité de NYONS

un concert « CORS et ORGUE »

mercredi 20 juillet 2022 à 21 h

en l’église de NYONS.

Tarif : 15 €
Vente des billets :

  • Office de tourisme de Nyons (04 75 26 10 35)
  • Via le site de l’office : www.baronnies-tourisme.com
  • A l’église de Nyons avant le concert

Place du Pont

Le panneau de la Place du Pont est désormais en place grâce à Max.

Après avoir arraché une à une les agrafes, poncé et repeint le bois, il vient de finir la pose de notre panneau.

Qu’il en soit remercié !

Maintenant, il nous faudrait quelqu’un(e) pour poncer les bacs à fleurs et les bancs afin de pouvoir les repeindre !

Merci d’avance aux bonnes volontés !

 

Crèche des Pilles

La crèche des Pilles est en place.

Merci aux « petites mains » qui ont participé en particulier Pascal et Chantal V., Max bien entendu !, Lucienne et Olivier pour les bandeaux, Bryan pour le sapin et la mousse, Rémy pour la paille.

Merci à André et Laurette pour leur soutien moral ainsi qu’à Monsieur le Maire pour sa présence.

Vous pouvez venir l’admirer le 22 décembre 2021 entre 13h30 et 17h30.

 

Le santoun de Provence (suite)

Voici quelques détails sur les principaux santons, notamment les plus représentatifs :

Le nouveau-né, Jésus (l’Enfant Jèsu): inspiré de la culture chrétienne, Jésus porte seulement un drap et a le buste nu, et se présente étendu sur un lit de paille. Il n’apparait dans la crèche que le 24 décembre à minuit.
Marie, la Sainte-Vierge (la Santo Vierge) : représentée agenouillée, les mains jointes, elle porte une tunique rose et un manteau bleu. Elle se tient à la droite du nouveau-né.
Joseph, le père (San Jousé) : Vêtu de jaune avec un manteau marron, il se tient à la gauche de l’Enfant Jésus.
L’âne (l’ase) : Représenté allongé et tournant le dos à l’enfant Jésus, il est positionné à droite du nouveau-né.
Le bœuf (lou biou) : Toujours représenté de même dimension que l’âne, il se trouve à gauche du nouveau-né, réchauffant ce dernier avec son haleine. Continuer la lecture de Le santoun de Provence (suite)

4 décembre : blé de la sainte Barbe

Afin de ne jamais oublier Sainte Barbe, les provençaux plantent du blé dans 3 coupelles, le jour de la Sainte Barbe (transformée par l’église en 1969 en Sainte Barbara), le 4 décembre.

C’est là le début réel des fêtes calendales (de Noël) en Provence. Lors du gros souper, trois coupelles de blé sont disposées sur la table. Les trois coupelles représentent la trinité, que l’on retrouve également parmi d’autres traditions provençales. La tradition veut que si le blé est bien germé le 25 décembre, la moisson suivante sera bonne.On dit également à cette occasion :

Quand lou blad vèn bèn, tout vèn bèn !

Conseils :

Continuer la lecture de 4 décembre : blé de la sainte Barbe

Mise en place de la Crèche provençale à 14h 30

Dimanche 19 décembre après-midi à partir de 14h 30

Cette année je me propose de mettre en place la traditionnelle crèche provençale dans l’église comme lors des années avant Covid !

Pour cela j’aurai besoin de « petites mains » !

Besoin tout d’abord de : mousse, branches d’olivier, un sapin, pommes de pins, gui et houx, buis, petits cailloux, papier rocher …. Bref, de quoi construire une crèche !

Besoin de « techniciens » pour les guirlandes électriques et éclairage ainsi que pour une bande son avec musique de Noël. Avec leurs outils…
Besoin de bras le jour J pour la mise en place : je propose le dimanche 19 décembre l’après-midi à partir de 14h 30  en espérant que cela conviendra à tout le monde.
Vous pouvez  participer avec  vos enfants ou petits-enfants (sous votre responsabilité) : chasse aux petits matériaux lors d’une promenade ou présence lors de la mise en place….
L’occasion de nous retrouver « masqués »  mais heureux d’être ensemble!
Notre crèche fera partie du circuit des crèches des villages des Baronnies.
En vous remerciant d’avance de votre participation.
@u plaisir de vous retrouver très bientôt
Marylène DELMARRE

Journées du Patrimoine le Tunnel

LES PILLES : Enserré entre deux massifs rocheux (la Lauze et le Pic de l’Aiguille), d’où son nom venant du grec pylos et plus tard du latin pilae (pilier), le village des Pilles se trouve à 300m d’altitude et s’étend de part et d’autre de la rivière d’Eygues. Village à l’aspect linéaire, il est une voie importante de communication entre la vallée du Rhône et le Briançonnais.

Sa localisation géographique et la conformation du village lui ont conféré pendant des siècles le rôle de verrou de la vallée de l’Eygues.

L’étroitesse du passage à certains endroits dans la Grande Rue a rendu difficile de tout temps un franchissement automobile. Continuer la lecture de Journées du Patrimoine le Tunnel

Attestation en langue provençale

Une attestation légale et attendue :

Si la loi impose que l’attestation soit rédigée en français, rien n’interdit que celleci soit traduite dans une autre langue.

A partir du moment où le document est rédigé en version bilingue, il est donc parfaitement légal et peut toutàfait être présenté aux forces de l’ordre en cas de contrôle. «L’enquête sociolinguistique sur les pratiques et représentations de la langue occitane que l’Office public a pilotée en 2020 a révélé que 79% des habitants des régions NouvelleAquitaine et Occitanie sont favorables à des actions conduites par l’État et les collectivités publiques pour maintenir ou développer l’occitan. 65% d’entre eux pensent que la langue occitane doit davantage s’ouvrir à l’espace public. Il y a donc clairement une demande»,explique Charline CLAVEAU.

A noter qu’une initiative similaire, proposée par l’Office public de la langue bretonne, connait un véritable succès en Bretagne.

Cliquez sur le lien suivant pour la télécharger :

PROVENCAU_Attestation-V2-de-deplacement-derogatoire