Tous les articles par Olivier Barlet

Un beau mariage

Marylène était aux anges avec Max ce samedi 27 octobre pour le mariage de sa  fille Lorane Régine Mercier avec Quentin Bérenger Balland.

 

 

En tant qu’adjointe, c’est Marylène qui a présidé la cérémonie en mairie devant une assistance émue et nombreuse groupant famille et habitants du village, et sous l’oeil attentif du Maire.

Une sympathique collation a prolongé ce moment à l’Auberge de l’Aygues.

Attention : route Montaulieu coupée du 29 oct. au 16 nov.

Des travaux de réfection des ponts vont avoir lieu sur la route de Montaulieu/Curnier et la couperont du 29 octobre au 16 novembre. Une déviation sera mise en place.

Ces travaux étant très localisés, les riverains et agriculteurs pourront sans encombre accéder par l’un ou l’autre côté. Ils concerneront un pont situé avant l’embranchement de la zone des Tuilières côté village puis un autre situé à l’autre bout de cette zone. Les habitants du quartier du Béal ne sont donc pas touchés, sauf accès en provenance de Curnier.

Voir l’arrêté de circulation.

Le Jour de la nuit : c’est samedi 13 octobre

Nous éteindrons cette année encore les lumières pour « le jour de la nuit » dans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 octobre, en phase avec l’événement national. Cela prend cette année un éclat particulier, le conseil municipal réfléchissant à une généralisation de l’extinction comme le font déjà certains villages avoisinants. Un événement cinéma est prévu samedi soir aux Pilanthropes, cela permettra de voir (?) aussi à ce niveau si la nuit est une gêne.

Le Jour de la Nuit est une opération de sensibilisation à la pollution lumineuse, à la protection de la biodiversité nocturne et du ciel étoilé. L’extinction permanente aux heures où dorment la plupart des gens permet de faire de substantielles économies pour la commune en plus de participer à l’effort collectif de réduction de la consommation d’énergie. Cela augmente-t-il l’insécurité et la délinquance ? Les études disent le contraire, mais cela suppose quand même quelques aménagements, notamment pour sécuriser les parkings.

La conférence sur les peintres et la guerre de 14-18

Marie-Christine Haussy a livré en salle polyvalente le 15 septembre 2018 une très intéressante conférence sur les œuvres des peintres durant la guerre de 14-18. L’assistance n’était malheureusement que d’une quinzaine de personnes : le soleil, la préparation du vide-grenier du lendemain, ou tout simplement le recul devant la démarche intellectuelle ? L’Association Les Pilles, Histoire et patrimoine se demande si elle doit continuer ou repenser son cycle de conférences.

On trouvera ci-après un résumé de la conférence. Les oeuvres citées, de même que les peintres, sont trouvables sur internet.

Continuer la lecture de La conférence sur les peintres et la guerre de 14-18

Le retour de Videz vos caves

Déplacé de la Pentecôte aux journées du patrimoine, le retour cette année de Videz vos caves le dimanche 16 septembre 2018 a confirmé l’intérêt de cette manifestation mais n’a pas eu le succès escompté. Il y eut en effet moins de stands et un public moins nombreux, ce qui était prévisible vu l’arrêt durant quelques années et le déplacement de date. Si l’événement a quand même correctement drainé exposants et chineurs,  cela montre que l’attrait des Pilles reste entier, même avec un déficit de communication et l’abondance d’événements voisins (trentenaire de l’association pastorale à Châteauneuf et de nombreux vide-greniers ). L’exposition Itinérances a même profité de l’événement et enregistré plus de 150 visiteurs dans la journée ! Il faut dire aussi que certains ont cru que ce vide-grenier ne concernait que la spécialité électronique et numérique annoncée, alors qu’il ne s’agissait que d’un atelier de démonstration vu qu’il n’y avait finalement pas d’exposant sur le sujet. On fera mieux la prochaine fois.

Retenons cependant que le comité des fêtes s’est valeureusement mobilisé pour faire de cette journée un beau moment de convivialité, que le buffet/buvette était bien garni et a rencontré un bon succès qui a permis d’équilibrer les dépenses faites pour l’exposition Itinérances (avec le nouvel investissement dans des projecteurs et panneaux bien adaptés), et qu’en définitive, les exposants présents ont dans l’ensemble bien vendu. Au fond, le soleil était généreux et tout le monde était content !

Réception à l’Auberge de l’Aygues

Mélanie et Léa, qui tiennent l’Auberge de l’Aygues

Mélanie et Léa étaient à l’honneur ce jeudi 20 septembre à l’occasion d’une réception sur la terrasse de leur auberge : elles recevaient l’organisme qui les a accompagnées et soutenues pour pouvoir reprendre la gestion de l’Auberge de l’Aygues. Richard Lamy représentait la Communauté de communes et la commune des Pilles était bien sûr également présente.

Initiative Seuil de Provence accompagne en effet gratuitement les porteurs de projets économiques : étude du projet, ateliers de perfectionnement, conseil d’experts, parrainage par des chefs d’entreprises expérimentés. L’organisme participe aussi au financement du projet grâce à un prêt d’honneur à taux 0 % qui permet d’augmenter l’apport personnel et facilite l’accès au financement bancaire.

D’autres initiatives étaient présentes car l’originalité de ce programme est aussi de proposer des clubs d’entreprises partenaires pour élargir le réseau professionnel et ses connaissances sur le territoire.

La pyrale du buis : que faire ?

Concurrence pour les abeilles…

La pyrale du buis : nous sommes envahis par ce papillon de nuit aux ailes blanc nacré, bordées de gris – une forme brune existe aussi -, qui a été accidentellement importé d’Asie en 2005 et qui s’est rapidement multiplié et répandu dans toute l’Europe de l’Ouest. Sa présence est signalée en Rhône-Alpes en 2013, avec notamment de gros dégâts dans les buis autour de Taulignan et Dieulefit en 2016-2017.

Continuer la lecture de La pyrale du buis : que faire ?

Les travaux de l’entrée Ouest !

La dernière phase a commencé comme prévu ce lundi 10 septembre. Changement de programme : l’enrobé et les ralentisseurs on été coulés le mardi 11 et non durant la nuit, en deux parties, sans fermeture de la route.

Reste encore les derniers raccords, la mise à jour des bouches d’eau, la finalisation des ralentisseurs (profilage à froid et peinture), les derniers panneaux, le radar pédagogique et la question des eaux pluviales… Après les réunions de chantier qui ont constaté les insuffisances, on en est encore là.