Tous les articles par Olivier Barlet

Le chapiteau est monté, l’école de cirque démarre !

 

L’équipe mobilisée a été efficace !

Le chapiteau est en place sur le terrain de foot. L’école de cirque peut démarrer ainsi que les activités.

La convention d’occupation précaire entre l’association Cyrknop et la commune a été approuvée par le conseil municipal.

Déjà en perspective : un festival de courts métrages à la mi-octobre.

Et dès le 25 septembre, les cours à l’école de cirque : aériens, acrobatie, jonglerie, équilibres…

mardi : enfants (6-7 ans) 17h à 18h30.

mercredi : éveil (4-5 ans) : 11h à 12h. enfants (8-11 ans) : 14h à 16h.

ados (11 ans et +) : 16h15 à 18h45.

adultes : 19h à 21h.

jeudi : entraînement libre (ados-adultes) : 19h.

Intervenants : Sandra Racodon – Yan Bernard. contact@cyrknop.fr, 09 53 77 79 02

un blason pour Les Pilles !

Il a été réalisé en liaison avec le ministère de la Culture qui a accordé un avis favorable aux règles de l’héraldique le 18 juillet 2019. La Commission nationale d’Héraldique a apprécié le choix des symboles historiques associés à l’histoire de la commune, tels les clés du Comtat Venaissin et les armoiries de la famille Fortia de Piles.

Le blason se lit :  » d’azur à la tour d’or, crénelée et maçonnée de sable, ouverte et ajourée du même, posé sur une montagne de sept copeaux de sinople, mouvant du bas de l’écu, accompagné en chef de deux clés d’or passées en sautoir reliées d’un lacs du même à senestre et d’une ombre de soleil d’or à seize rais à dextre ».

L’utilisation du blason de la commune des Pilles par les commerçants, entreprises et associations de la commune est autorisée mais doit faire l’objet d’une approbation en mairie.

Le tocsin le 1er mercredi du mois

Conformément au plan communal de sauvegarde qui impose un outil pour prévenir les habitants en cas d’événement grave (comme un incendie), et en l’absence de sirène aux Pilles (sans jeu de mot), le tocsin (martelage rapide et répété) sera sonné grâce à l’électrification des cloches de l’Eglise tous les premiers mercredis du mois à midi, et cela à partir du 4 septembre 2019.

Cela nous permettra de nous habituer à reconnaître cette sonnerie particulière et de vérifier le bon fonctionnement de cette alerte.

Les travaux à la crèche

Les travaux vont bon train à la microcrèche durant la période de vacances pour ouvrir une porte-fenêtre pratique pour la pièce de vie qui n’avait qu’un fenestron et pour installer un auvent de protection contre le soleil et les intempéries dans la cour.

Merci aux entreprises qui ont pu intervenir au moment de fermeture de la crèche en août.

Et voilà le travail :

Chiens de protection et randonneurs

Le site du Parc naturel régional des Baronnies provençales comporte d’excellents articles. Le dernier en date renseigne sur l’attitude à adopter avec les chiens de protection des troupeaux lorsqu’on est en randonnée. Une petite vidéo avec Jean-Marc Landry donne les comportements à adopter :

http://www.baronnies-provencales.fr/actualite/7048-chiens-de-protection-et-randonneurs-besoin-d-un-decodeur

Sécheresse : alerte pour les eaux superficielles

Depuis le 26 juillet, notre zone est en alerte sécheresse pour les eaux superficielles, comme la totalité du territoire de la Drôme en dehors du Vercors. La vigilance reste de rigueur pour les eaux souterraines.

Cf. l’information sur l’arrêté préfectoral

Les agriculteurs ont ainsi reçu des directives, l’arrosage n’étant autorisé qu’à certaines heures et limité en quantité (tours d’eau). Mais c’est toute la population qui est appelée à économiser l’eau.

La nouvelle Gazette est parue

Distribuée ce mardi dans toutes les boîtes aux lettres du village, elle est également lisible et téléchargeable sur le site : http://lespilles.fr/mairie/bulletins-dinformation/

Elle est centrée sur un premier bilan du mandat (éditorial), accompagné d’un dossier détaillé sur les chantiers et leur financement. Ce souci de transparence n’est pas une campagne en soi mais vise à fournir les éléments d’éclairage pouvant servir les discussions en vue des prochaines élections municipales de mars 2020.

Le baromètre de satisfaction 2019 de la microcrèche

Chaque année, un questionnaire est soumis aux parents des enfants de la microcrèche des Pilles, « A petits pas ». Les résultats de celui de 2019 (50 % de taux de retour) indique 9,2 sur une échelle de 10 de satisfaction globale. Concernant la procédure d’inscription, c’est le taux maximum de 10 qui est atteint. 9,4 pour le fonctionnement de l’établissement, idem pour la vie quotidienne et pour les relations des parents avec l’équipe. Le taux de recommandation est de 100.

Idem, pour le développement, l’éveil, l’épanouissement, le bien-être et la socialisation des enfants : 9,8. Même taux pour la tranquillité d’esprit et la confiance des parents. 10 pour les actions éco-citoyennes, comme la sensibilisation au gaspillage, ou l’éducation à la santé (alimentation, sommeil…), ou aux valeurs de respect et de solidarité. 10 aussi pour la propreté et sécurité de l’établissement.

6,8 pour la qualité des repas : il n’y a que là que la moyenne dévoile une ou des voix discordantes. Au moins quelque chose à améliorer !

Animations au marché des producteurs

Il se passe toujours quelque chose au marché des Pilles du lundi soir. D’une part de plus en plus de personnes viennent faire provisions de bons produits frais, de plats cuisinés, de pain bio, d’huiles essentielles ou savourer de bonnes glaces, d’autre part la buvette nouvellement aménagée par la commune ne désemplit pas car ce marché devient un lieu où l’on se donne rendez-vous, où l’on s’installe pour finalement organiser le repas du soir en pique-nique, d’autant que la buvette est couverte !

Ou alors on participe aux animations : ce lundi les petits bals populaires étaient mis en avant par Maud et Emeric au micro de Radio’live (à écouter sur ensembleici.fr) pour un « radio buvette ». Les personnes qui le souhaitaient pouvaient venir raconter leurs souvenirs ou dire pourquoi ces bals refont surface dans les quartiers ou les villages : Joseph du service jeunesse de Nyons, Sophie du Carrefour des habitants et Julie Valade de « p’tits bals et plus » de Montbrun les bains ont contribué à l’animation : plaisir d’expression corporelle, image de soi, timidité, solitude, danse collective, monde de l’apparence, la drague …

Et pour terminer cet échange le groupe Flamenco de Héléna et Guillermo ont enflammé le parquet avec une démonstration en avant-première du spectacle donné le lendemain soir pour le café des Pilanthropes : tous deux ont séjourné à Séville afin de se former à cette danse « à la source ». « Il faut beaucoup pratiquer, précise Héléna, il y a beaucoup de codes dans cet art, le répertoire est vaste et met en lumière la condition humaine, les émotions, les difficultés de la vie mais c’est hyper-festif, au Portugal il y a toujours du flamenco dans les fêtes familiales… » Prochain rendez-vous pour radio buvette le 5 août. Et tous les lundis soir, le marché !