Foire aux Plantes des Pilles 27 octobre 2019

La Foire aux Plantes et produits d’automne des Pilles aura lieu

P1040568Dimanche 27 octobre 2019

Vous pouvez nous suivre en cliquant sur ce lien : Préparatifs de la Foire

Nous avons besoin de bénévoles, n’hésitez pas à donner un peu de votre temps !

Inscription sur Framadate : https://framadate.org/KDVrmRlVTvazvSxz

Prochaine réunion:

Mercredi 4 septembre 2019 à 18h30 salle polyvalente

Frelons asiatiques

La semaine dernière la présence d’un nid de frelons asiatiques dans un bâtiment sur la commune des Pilles  a été signalée en préfecture.

La surveillance doit  se poursuivre sur la commune. Elle passe par :
– une communication auprès de la population (documents en cliquant sur le lien :
Flyer signalez le Frelon asiatique 2019 VF

2017 02 22 NP PREFETS Frelon asiatique et annexe

– le signalement des suspicions : il est possible de prendre une photo du nid ou de l’individu suspect et de le signaler sur le site régional dédié :  www.frelonsasiatiques.fr

– la recherche du nid hébergeant les individus repérés. Elle nécessite une observation attentive (nids situés très souvent dans de grands arbres, souvent à proximité d’un point d’eau, parfois dans un buisson à hauteur d’homme, dans la charpente d’un hangar ouvert ou sous une avancée de toit) afin de permettre sa destruction.
La majorité des nids est sans danger pour l’homme, sauf cas particuliers de nids construits trop bas ou au mauvais endroit (proximité d’une école ou toute autre zone très fréquentée) nécessitant une destruction immédiate.

Ci-joint la liste des entreprises habilitées ^pour la destruction des nids de frelons asiatiques :    2019 entreprises drôme V1 pour FRGDS

 

Les travaux à la crèche

Les travaux vont bon train à la microcrèche durant la période de vacances pour ouvrir une porte-fenêtre pratique pour la pièce de vie qui n’avait qu’un fenestrons et pour installer un auvent de protection contre le soleil et les intempéries dans la cour.

Merci aux entreprises qui ont pu intervenir au moment de fermeture de la crèche en août.

Et voilà le travail :

Chiens de protection et randonneurs

Le site du Parc naturel régional des Baronnies provençales comporte d’excellents articles. Le dernier en date renseigne sur l’attitude à adopter avec les chiens de protection des troupeaux lorsqu’on est en randonnée. Une petite vidéo avec Jean-Marc Landry donne les comportements à adopter :

http://www.baronnies-provencales.fr/actualite/7048-chiens-de-protection-et-randonneurs-besoin-d-un-decodeur

Sécheresse : alerte pour les eaux superficielles

Depuis le 26 juillet, notre zone est en alerte sécheresse pour les eaux superficielles, comme la totalité du territoire de la Drôme en dehors du Vercors. La vigilance reste de rigueur pour les eaux souterraines.

Cf. l’information sur l’arrêté préfectoral

Les agriculteurs ont ainsi reçu des directives, l’arrosage n’étant autorisé qu’à certaines heures et limité en quantité (tours d’eau). Mais c’est toute la population qui est appelée à économiser l’eau.

La nouvelle Gazette est parue

Distribuée ce mardi dans toutes les boîtes aux lettres du village, elle est également lisible et téléchargeable sur le site : http://lespilles.fr/mairie/bulletins-dinformation/

Elle est centrée sur un premier bilan du mandat (éditorial), accompagné d’un dossier détaillé sur les chantiers et leur financement. Ce souci de transparence n’est pas une campagne en soi mais vise à fournir les éléments d’éclairage pouvant servir les discussions en vue des prochaines élections municipales de mars 2020.

Le baromètre de satisfaction 2019 de la microcrèche

Chaque année, un questionnaire est soumis aux parents des enfants de la microcrèche des Pilles, « A petits pas ». Les résultats de celui de 2019 (50 % de taux de retour) indique 9,2 sur une échelle de 10 de satisfaction globale. Concernant la procédure d’inscription, c’est le taux maximum de 10 qui est atteint. 9,4 pour le fonctionnement de l’établissement, idem pour la vie quotidienne et pour les relations des parents avec l’équipe. Le taux de recommandation est de 100.

Idem, pour le développement, l’éveil, l’épanouissement, le bien-être et la socialisation des enfants : 9,8. Même taux pour la tranquillité d’esprit et la confiance des parents. 10 pour les actions éco-citoyennes, comme la sensibilisation au gaspillage, ou l’éducation à la santé (alimentation, sommeil…), ou aux valeurs de respect et de solidarité. 10 aussi pour la propreté et sécurité de l’établissement.

6,8 pour la qualité des repas : il n’y a que là que la moyenne dévoile une ou des voix discordantes. Au moins quelque chose à améliorer !

Animations au marché des producteurs

Il se passe toujours quelque chose au marché des Pilles du lundi soir. D’une part de plus en plus de personnes viennent faire provisions de bons produits frais, de plats cuisinés, de pain bio, d’huiles essentielles ou savourer de bonnes glaces, d’autre part la buvette nouvellement aménagée par la commune ne désemplit pas car ce marché devient un lieu où l’on se donne rendez-vous, où l’on s’installe pour finalement organiser le repas du soir en pique-nique, d’autant que la buvette est couverte !

Ou alors on participe aux animations : ce lundi les petits bals populaires étaient mis en avant par Maud et Emeric au micro de Radio’live (à écouter sur ensembleici.fr) pour un « radio buvette ». Les personnes qui le souhaitaient pouvaient venir raconter leurs souvenirs ou dire pourquoi ces bals refont surface dans les quartiers ou les villages : Joseph du service jeunesse de Nyons, Sophie du Carrefour des habitants et Julie Valade de « p’tits bals et plus » de Montbrun les bains ont contribué à l’animation : plaisir d’expression corporelle, image de soi, timidité, solitude, danse collective, monde de l’apparence, la drague …

Et pour terminer cet échange le groupe Flamenco de Héléna et Guillermo ont enflammé le parquet avec une démonstration en avant-première du spectacle donné le lendemain soir pour le café des Pilanthropes : tous deux ont séjourné à Séville afin de se former à cette danse « à la source ». « Il faut beaucoup pratiquer, précise Héléna, il y a beaucoup de codes dans cet art, le répertoire est vaste et met en lumière la condition humaine, les émotions, les difficultés de la vie mais c’est hyper-festif, au Portugal il y a toujours du flamenco dans les fêtes familiales… » Prochain rendez-vous pour radio buvette le 5 août. Et tous les lundis soir, le marché !

Trois conseils face aux fortes chaleurs

En étudiant le mode de vie des Bédouins, les scientifiques ont réussi à mieux comprendre comment notre corps réagit à la chaleur et quels sont les gestes les plus efficaces pour faire face aux chaleurs extrêmes.

1 : Buvez des boissons chaudes plutôt que des boissons fraiches.

Pour compenser les pertes d’eau causées par la transpiration, il faut bien évidemment s’hydrater en continu, même si l’on n’a pas soif.

Dans le désert, les Bédouins peuvent boire jusqu’à 10 litres de thé chaud par jour. Mais pourquoi du thé chaud ?

Explication : si boire un thé chaud vous donne chaud sur le moment, c’est un mal pour un bien car la température élevée du thé augmente votre température interne du corps et stimule ainsi votre transpiration, ce qui refroidit votre corps.

2 : Privilégiez une alimentation facile à digérer et… salée !

Les Bédouins privilégient les aliments riches en fibres et en eau (légumes, lait, pita, soupe, volaille…), auxquels ils ajoutent un peu de sel.

En effet, comme nous l’avons vu juste avant, la transpiration nous aide à nous refroidir mais elle a pour inconvénient de nous faire perdre beaucoup de sodium. Il est donc important de compenser cette perte en mangeant du sel (chlorure de sodium), sous peine de développer des troubles graves : contractures et spasmes musculaires, nausées, évanouissements, convulsions, insuffisance respiratoire…

En plus, contrairement à ce qu’on peut penser, manger salé étanche la soif ! Des chercheurs ont montré que le sel faisait produire à notre corps plus d’urée, ce qui, au final, limite les pertes d’eau.

3 : Par fortes chaleurs, vous découvrir est une fausse bonne idée.

Les Bédouins, eux, se couvrent de la tête aux pieds pour se protéger du soleil.

Ils portent au moins deux couches de vêtements amples (une chemise de coton et un pantalon – le sarouel – portés à même la peau et recouverts du thoab, semblable à une robe).

Cette superposition favorise la convection entre les couches de tissus. L’air chauffé par la couche extérieure s’élève à l’intérieur et s’évacue par l’encolure. Ce mouvement aspire, par le bas du thoab, l’air ambiant moins chaud. Le courant d’air ainsi créé permet à la sueur – qui absorbe la chaleur du corps – de s’évaporer et ainsi de le refroidir. C’est ingénieux !

Vous aurez sans doute du mal à vous procurer ce genre de vêtements ou à vous promener avec sans vous faire remarquer…

Mais l’idée à retenir est que vous avez intérêt à porter des vêtements amples et qui couvrent votre corps pour rester protégé contre le soleil et laisser passer l’air.

(source : Explora Santé)

Canicule : pollution atmosphérique

L’alerte pollution atmosphérique a été étendue le 23 juillet par le préfet au bassin d’air de l’Est de la Drôme (qui nous concerne aux Pilles). En conséquence, l’arrêté précise notamment :

  • la vitesse des véhicules est limitée à 70 km/h sur toutes les routes,
  • les barbecues sont interdits,
  • le brûlage des déchets verts est interdit à l’air libre et les dérogations sont suspendues,
  • les travaux d’entretien ou nettoyage dans les jardins ne doivent pas utiliser d’outils non électriques,
  • secteur agricole : tout fertilisant organique épandu doit être enfoui au même moment.

Canicule : relire les conseils publiés avec le premier épisode : http://lespilles.fr/alerte-canicule/