Archives de catégorie : Santé

Faire son masque en tissu

Suite à l’avis de l’Académie nationale de médecine, volte-face dans le discours officiel sur les masques : il est à craindre que le covid-19 ne se transmette pas seulement en toussant mais aussi quand on parle. Un masque est dès lors bienvenu, même s’il n’est pas complètement filtrant. L’avantage est qu’on peut le laver, contrairement à un masque chirurgical qui ne dure que 3 heures.

Pour qu’un masque soit réellement efficace, tout réside dans la fibre utilisée : tissu coton ou polyester coton, résistant au lavage à 60° minimum. Placer une doublure interne : molleton fin ou ouate ou polaire fine. Nous vous avions déjà donné un modèle de patron pour en fabriquer. En voici d’autres :

https://www.cnews.fr/france/2020-04-04/comment-fabriquer-facilement-son-propre-masque-942578

Mais il faut aussi bien le mettre : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-comment-utiliser-correctement-son-masque_3897853.html

 

interdiction de feux

Préfecture : A compter du 25 mars 2020, tout brûlage de déchets verts et végétaux, tout écobuage, est interdit dans tout le département de la Drôme, et ce pour des raisons de santé publique et de lutte contre la pollution de l’air.
Il est du pouvoir de police du maire de surveiller et de réprimander les infractions commises par les contrevenants, qui brûleraient leurs déchets verts ou végétaux.

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F31858

Des études montrent que les particules fines de la pollution de l’air seraient un facteur aggravant de l’épidémie de Covid-19 en tant que vecteur de propagation. La déchetterie étant fermée, il convient de stocker les déchets de côté en attendant de pouvoir les évacuer ou encore mieux de les composter.

« Tous Ensemble à la Maison »

Nous avons aux Pilles deux sophrologues : Aurore Lallement et Dominique Divrechy. Elles se sont concertées pour offrir à celles et ceux qui le désirent des initiations sophrologiques personnalisées et gratuites « pour garder le moral et la forme ». Plus de détails ici.

Dominique a enregistré des petites vidéos improvisées pour proposer des exercices physiques de détente et de forme. Le déconfinement venu, elle les a remplacé par le texte suivant :

Continuer la lecture de « Tous Ensemble à la Maison »

Nouvelle attestation de circulation durant l’état d’urgence sanitaire

En application de l’état d’urgence sanitaire, les déplacements sont interdits sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être munis d’une attestation pour :

  • Déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail ou déplacements professionnels ne pouvant être différés.
  • Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité[1] dans des établissements dont les activités demeurent autorisées.
  • Consultations et soins ne pouvant être assurés à distance et ne pouvant être différés  ; soin des patients atteints d’une affection de longue durée.
  • Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants.
  • Déplacements brefs, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon maximal d’un kilomètre autour du domicile, liés soit à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective et de toute proximité avec d’autres personnes, soit à la promenade avec les seules personnes regroupées dans un même domicile, soit aux besoins des animaux de compagnie.
  • Convocation judiciaire ou administrative.
  • Participation à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative

[1] Y compris les acquisitions à titre gratuit (distribution de denrées alimentaires…) et les déplacements liés à la perception de prestations sociales et au retrait d’espèces.

Les deux documents nécessaires pour circuler sont disponibles :

→ les attestations de déplacement dérogatoire doivent mentionner l’heure de départ et de retour.

Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende de 135 euros avec une possible majoration à 375 euros et 1 500 euros en cas de récidive.

Attention, ne versez jamais d’argent : une contravention ne se paye pas sur place. Méfiez-vous des escrocs.

Pour faciliter les opérations de contrôle, si vous vous déplacez en voiture, la gendarmerie demande de fixer préventivement l’attestation dérogatoire sur la vitre arrière côté conducteur et de présenter la pièce d’identité sur la vitre avant.

infos en questions-réponses ici.

Mesures destinées aux entreprises ici.

Coronavirus : le point sur les services

La Poste a réduit son activité et ne livre plus le courrier que trois fois par semaine « au maximum », les mercredi, jeudi et vendredi. Seulement 1160 bureaux de poste sur les 7700 que compte la France restent ouverts. Celui de Nyons est ouvert de 10h à 12 h et de 13h à 15h, de 10h à 12h le samedi.

Le marché du jeudi de Nyons est arrêté jusqu’à nouvel ordre suite à la décision gouvernementale de fermer l’ensemble des marchés extérieurs.

Ne sont pas concernés par l’interdiction du décret :  les camions épicerie ou boulangerie ;  les camions de vente de plats cuisinés (pizzas, sushis, rôtisserie…) s’ils sont isolés ; les points de retraits de « paniers maraîchers ».

Le panier solidaire de Nyons est fermé.

Les collectes d’ordures ménagères et de tri sélectif sont maintenues. Par contre , les déchèteries sont fermées : il est demandé aux administrés de conserver chez eux les déchets emmenés habituellement en déchèterie. LES DEPOTS SAUVAGES SUR LE DOMAINE PUBLIC RESTENT INTERDITS ET SONT PASSIBLES D’UNE CONTRAVENTION DE 5e CLASSE, SOIT UNE AMENDE D’UN MONTANT MAXIMUM DE 1.500 €.

A compter du 25 mars 2020, tout brûlage de déchets verts et végétaux, tout écobuage, est interdit dans tout le département de la Drôme, et ce pour des raisons de santé publique et de lutte contre la pollution de l’air.

Couvre-feu : Valence, Montélimar et Romans-sur-Isère sont passées au couvre-feu depuis samedi 21 mars, de 21 heures à 6 heures. Idem à Loriol, Pierrelatte et Portes-lès-Valence. Et dès 19 h à Bourg-les-Valence.

Masques…

Selon la préfecture, plus de 100 000 masques ont été distribués le 20 mars aux établissements de santé du département. → principe : 1 masque/jour/soignant.
• Les pharmacies ont également été approvisionnées et le seront sur un rythme bihebdomadaire. → Les personnels pouvant récupérer des masques sont : les médecins et infirmiers libéraux, ainsi que les personnels de l’aide à domicile.
• Le 21 mars, les établissements sociaux et médico-sociaux ont été également approvisionnés.

Et si vous voulez faire votre masque vous-même, cliquez ici et pour plus de photos et détails (en anglais) : cliquez ici.

Une attention pour ceux qui ramassent nos ordures

« Je travaille au service ordure ménagère de la Communauté de communes des Baronnies en Drôme Provençale.
Nous assurons la collecte des déchets et du tri sélectif, tous les jours de la semaine.
Malgré les gestes barrières que nous devons tous appliquer, il est difficile pour nous derrière le camion de les appliquer à 100 %.
Même si nous avons des gants de protection, il est très compliqué durant la collecte de ne pas retirer les gants pour nous essuyer les yeux ou de toucher le visage à cause de la poussière que le camion ou la benne dégage.
C’est pourquoi je vous demande de veiller à ne pas jeter vos masques, gants et mouchoirs usagés ou tout autre chose à risque dans les conteneurs du tri sélectif (couvercle jaune), mais de les mettre dans des sacs poubelles fermés et de les jeter dans les conteneurs des ordures ménagères (couvercle vert).
Merci à tous de votre compréhension et de nous aider par ces petits gestes simples qui peuvent éviter un peu plus la propagation de ce virus.
Restez chez vous et à bientôt. »

Rumeurs, rumeurs…

Quelqu’un me dit ce samedi : « il paraît qu’il y a plein de malades aux Pilles ». C’est une amie qui le lui a dit… Ah, bon, je ne suis pas au courant. Mais alors, la sirène du SAMU ? Il venait voir un habitant de la Grande rue. Aïe, angoisse ! Finalement, ce n’était qu’une mauvaise grippe, pas de panique. Petit tour d’horizon : de la grippe, rien d’autre.

Le corona menace, mais pas besoin de sacrifier aux rumeurs qui font monter la tension ! On vous tiendra au courant en toute transparence, dans la limite bien sûr de nos informations. Restons bien confinés !

A propos, pêche et chasse sont interdits. Un pêcheur sous le pont a écopé d’une amende de 135 € ! … Les gendarmes sont chargés de faire appliquer le confinement et la présentation des dérogations avec fermeté :  un cycliste solitaire a également été verbalisé.

Rappelons donc les restrictions de déplacements décidées le 20 mars : « Les activités de loisirs , la fréquentation de terrains de jeux, les promenades dans les parcs publics, dans les espaces forestiers, le cheminement sur les berges de rivières, fleuves, lacs et plans d’eau (Via Rhôna, quais du Rhône, etc…) sont formellement proscrites conformément au décret du Premier ministre du 16 mars 2020. Par ailleurs, les déplacements à proximité du domicile liés à l’activité physique individuelle des personnes (à l’exclusion de toute pratique sportive collective) et aux besoins des animaux de compagnie doivent se faire à proximité immédiate du domicile et être les plus brefs possibles (pas plus d’une demi-heure). »

Confinement mode d’emploi

Un dispositif de confinement est mis en place sur l’ensemble du territoire depuis le mardi 17 mars à 12h00. Les déplacements sont interdits, au moins  jusqu’au 31 mars, sauf dans les cas suivants et uniquement à condition d’être muni d’une attestation :

1° Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles (!) d’être différés ;
2° Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées ;
3° Déplacements pour motif de santé ;
4° Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
5° Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

L’attestation nécessaire pour circuler est à télécharger au format PDF (73 ko), au format DOC (16 ko), au format TXT (1 ko) ou à reproduire sur papier libre. Si vous ne pouvez pas l’imprimer, vous pouvez la reproduire sur papier libre. Elle est destinée à responsabiliser chacun qui doit prévoir ses déplacements et les limiter au maximum. Les infractions à ces règles seront sanctionnées d’une amende désormais passée à 135 euros.

>> Un seul déplacement peut rassembler plusieurs motifs (par exemple, un rendez-vous médical suivi de courses alimentaires). Dans ce cas, plusieurs cases peuvent être cochées.

Pour ceux qui travaillent, l’attestation de l’employeur, au format PDF (227 ko), au format DOC (18 ko) ou au format TXT (2 ko) est valable pendant toute la durée des mesures de confinement et n’a donc pas à être renouvelée tous les jours.

Dans un contexte qui n’est pas celui d’une pénurie et où les déplacements pour faire ses courses quotidiennes sont autorisés, il n’est pas nécessaire de réaliser des stocks alimentaires : cette désorganisation des circuits de distribution est contraire à la solidarité collective.

Le secrétariat de la mairie des Pilles est fermé. S’adresser à André ou Olivier en cas d’urgence, y compris pour toute demande si vous êtes en difficulté. Merci aussi de nous signaler des voisins qui le seraient.

Crèches et établissements scolaires sont fermés depuis le 16 mars, mais un accueil réservé aux enfants des personnels soignants et de sécurité est organisé à Nyons (collège Barjavel, école maternelle de Sauve, école Notre-Dame). Les assistantes maternelles à domicile peuvent continuer leurs activités.

Les déchetteries sont fermées mais le ramassage des ordures ménagères se poursuit.

Il appartient à chacun de mettre en place les mesures barrières recommandées : se
laver très régulièrement les mains, tousser ou éternuer dans son coude, se moucher avec un mouchoir à usage unique qu’il faut mettre ensuite dans une poubelle.
• Le port de masques chirurgicaux est réservé aux personnes malades et à leurs contacts. Ils ne doivent pas être demandés aux pharmacies à cette fin.
• En cas de symptômes (fièvre ou de sensation de fièvre, toux, difficulté à respirer), il est demandé de rester chez soi et de porter un masque chirurgical en présence d’autres personnes.
• Contacter votre médecin pour signaler votre situation.
→ Ne pas appeler le 15 sauf en cas d’urgence vitale ! (crise respiratoire aïgue)
• Les personnes qui ont été en contact avec un sujet malade mais qui ne présentent pas de symptômes, y compris les personnels de santé, peuvent continuer à travailler.

Lire à ce propos l’excellent article du Monde : qui contacter ? résumé en un graphique.

Une plateforme téléphonique, accessible au 0 800 130 000 (appel gratuit depuis un poste fixe en France 7 jours/7, 24h/24) permet d’obtenir des informations sur le Covid-19 et des conseils non médicaux pour les voyageurs ayant été dans une zone où circule le virus ou ayant côtoyé des personnes qui y ont circulé. En revanche, elle n’a pas vocation à recevoir des appels des personnes qui ont des questions médicales liées à leur propre situation
• Le site internet de référence est le suivant : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Les établissements recevant du public listés ci-dessous sont autorisés à ouvrir :

Continuer la lecture de Confinement mode d’emploi