Archives pour la catégorie économie et tourisme

La déclaration annuelle des ruches : nouvelles dispositions

La déclaration annuelle des ruches à partir de 2016 : du 1er septembre au 31 décembre

Les modalités de déclaration des ruchers ont été modifiées cette année. Aussi, tout apiculteur, professionnel ou de loisir, est dorénavant  tenu de déclarer chaque année entre le 1er septembre et le 31 décembre les colonies d’abeilles dont il est propriétaire ou détenteur, en précisant notamment leur nombre et leurs emplacements.

Continuer la lecture de La déclaration annuelle des ruches : nouvelles dispositions

Amis des champs : appel à participation

estanco Trois couples d’amis agriculteurs bio ont ouvert un magasin en face du Vival depuis début juillet pour vendre directement  leurs produits, tous de grande qualité.

Installé avec leurs maigres moyens, le magasin tourne mais il manque une caisse enregistreuse, des vitrines pour les produits frais, améliorer l’aménagement, et si possible une chambre froide.

Ils se présentent et expliquent leur démarche en détails sur le site d’appel à participation : https://www.bulbintown.com/projects/amis-des-champs

La proximité avec le Vival permet de coupler ses courses et de constituer un centre d’attraction du village. Outre le contact avec les consommateurs, l’existence d’un tel magasin de vente directe permet à ces jeunes agriculteurs de mieux ancrer l’équilibre financier de leur démarche agricole.

Ce projet favorise le développement d’une agriculture paysanne locale respectueuse de son environnement, saine et nutritive, tout en évoluant dans un mode de commercialisation indépendant des grands circuits de distribution et permettant une relation directe des producteurs aux consommateurs.

 

AMIS des CHAMPS

IMG_20160707_164020L’Estanco des producteurs bios des Pilles a ouvert  en face du Vival. Une équipe accueillante vous propose des produits de chez nous : fruits et légumes mais aussi jus de fruits, conserves, fromages ou autres produits issus de l’agriculture locale.

Horaires d’ouverture :

mardi-mercredi-jeudi : 16h-20h

samedi : 9h-13h et 16h-20h

dimanche : 9h-13h

Vival sauvé des eaux !

facade.NhCqBu1MSZLuEt voilà : Vival a de nouveau de l’essence aux pompes ! Qu’on se le dise !

Qui l’eût cru ? Certainement pas Maureen et Calou qui ont lancé comme dernière chance un « ulule », financement participatif, pour pallier à l’absence de prêt bancaire (voir ici). L’enjeu était d’avoir à nouveau la trésorerie pour remettre de l’essence dans les pompes et du gaz dans les bouteilles, sans quoi l’épicerie-station service ne pouvait pas nourrir son monde.

Eh bien, comme l’a dit Calou dans son discours lors du pot offert aux 122 contributeurs, son espérance était dépassée puisque l’objectif de 10 000 € a été surpassé avec 13 755 € réunis, qui disposeront en échange de bons d’achat et de quelques cadeaux. Et sur un ton napoléonien, il a ajouté qu’une bataille était gagnée, mais pas la guerre : le Vival ne vivra qu’avec le soutien continu d’une clientèle régulière.

Il n’est pas impossible que la guerre soit aussi gagnée, vu que Les Pilles démontre une fois de plus sa capacité à se montrer solidaire.

Des loups aux Pilles ?

Article du Dauphiné :   Une vingtaine de brebis et agneaux tués par un loup aux Pilles

brebisDans la nuit de vendredi à samedi, le berger d’un troupeau de 50 brebis-mères et leurs agneaux à La Marseille (1 km de Les Pilles) a trouvé 16 brebis victimes d’une attaque dont 12 tuées auxquelles s’ajouteraient 3 brebis disparues ainsi que 6 agneaux supplémentaires.

Il a contacté la gendarmerie et des experts ont passé 3 heures sur la scène hier afin de  vérifier que c’était bien l’œuvre d’un ou plusieurs loups.

Les traces par terre et les empreintes de dents montreraient qu’il y a un loup de 70 kilos !

Cependant attendons les conclusions officielles car des chiens errants ont été signalés dans les environs.

Du carburant pour éviter la panne sèche

facade.NhCqBu1MSZLuFaute de concours bancaire pour remplir à nouveau les cuves, l’existence de l’épicerie station-service est menacée car le carburant est « l’essence même » de la rentabilité. Face à l’engouement que suscite ce commerce, sa fermeture n’est envisageable par personne.

VIVAL Les Pilles est ouvert 70 heures par semaine, y compris le dimanche matin. Cette amplitude horaire permet à tous de trouver son créneau, et d’approvisionner  ce qui manque  pour préparer le repas du soir.

Aujourd’hui, et à la suite d’une saison estivale 2014 très moyenne qui a rendu l’année 2015 difficile, les cuves de carburants sont vides. Faute d’obtenir un prêt bancaire, les gérants proposent de le remplacer par une solidarité de tous : des avances de fonds qui seront remboursées par des bons d’achat, donc un remboursement étalé dans le temps, assorti de cadeaux.

Lire en détail la proposition sur le site de financement participatif Ulule