Pas de lingettes aux toilettes !

Avec le coronavirus, on a tendance à davantage désinfecter avec des lingettes. Attention ! Ne pas les jeter aux toilettes ! Contrairement aux idées reçues et indications sur l’étiquette, dans plus de 90% des cas les lingettes ne sont pas « biodégradables ». Elles bouchent les canalisations, se coincent dans les pompes et provoquent des pannes, se retrouvent parfois dans les rivières et sont un fléaupour les stations d’épuration, avec un effet direct sur la facture d’eau et l’environnement.

La solution ? Les lingettes sont à mettre à la poubelle et à évacuer avec les ordures ménagères.

Des repas à emporter à l’auberge !

Après ces quelques semaines passées tournevis et rouleaux de peinture à la main, il est grand temps de se remettre derrière les fourneaux ! Nous sommes donc heureuses de vous servir à nouveau, en vente à emporter, à partir du lundi 20 Avril. Du lundi au vendredi de 11h30 à 13h30, nous vous proposons notre formule déjeuner  (cliquer sur les photos pour le détail des menus) : Plat du jour : 9€  – Entrée + plat ou plat + dessert : 12 € – Entrée + plat + dessert : 15 € – mais aussi des burgers (cf. photo) le mercredi midi, et le vendredi et le samedi soir, de 19h à 20h30.

Afin de respecter au mieux les règles sanitaires, nous vous invitons à passer commande par téléphone au 04 75 27 72 97. Par ailleurs, si vous disposez de sacs ou panier pour emporter vos plats préparés, ils sont les bienvenus.  Au plaisir de vous revoir ! Mélanie et Léa.

Redevance des ordures ménagères

Cette redevance qui finance le service de ramassage des ordures par la Communauté de communes est dans le Val d’Eygues acquittée dans le cadre du paiement de l’impôt. Cette taxe suit les modalités de paiement que vous avez choisies : mensuellement ou à l’échéance. Dans ce dernier cas de figure, l’échéance est fixée au mois d’août 2020. Les contribuables en difficulté ont la possibilité de demander aux services de la Trésorerie un échelonnement du paiement de l’impôt. (communiqué de la CCBDP)

Coronavirus : réponse aux questions

Immunité, traitements, tests, incubation… Un article du Monde répond de manière précise aux questions qu’on se pose : à lire ici.

On y trouve notamment une information sur l’efficacité des masques, avec plus de précisions dans un autre article à lire ici. Clairement, un masque « fait maison » (ou acheté mais dit « grand public ») ajoute une protection mais ne dispense pas des gestes « barrière », à commencer par se laver les mains souvent (avant de les porter au visage), au moins 30 secondes avec du savon, comme ça :

Sondage sur le besoin en masques

NOUS ATTENDONS LES DERNIERES REPONSES, MERCI !

L’Académie nationale de médecine conseille le port du masque à chaque sortie. Des habitants en possèdent, d’autres en font eux-mêmes. La Mairie des Pilles met en place (via Les Pilles infos et le site) un sondage auprès des habitants confinés aux Pilles afin d’évaluer le besoin en masques et la capacité d’en faire en tissu au sein du village.

Merci donc de répondre à en copiant dans votre mail le questionnaire suivant, même si vous n’avez pas besoin de masques pour que nous puissions faire une évaluation complète :

Continuer la lecture de Sondage sur le besoin en masques

Services et informations

Le site Ensemble ici (géré aux Pilles par l’association DeCoR) propose une page régulièrement tenue à jour pleine de services locaux de solidarité et d’informations : à consulter ici.

Le site Ensemble ici a publié également une série de numéros d’écoute pour les personnes âgées isolées, les aidants familiaux, et toute personne vulnérable ou en deuil : à consulter ici

Par ailleurs, le Carrefour des Habitants (Nyons) est à votre disposition avec une chaîne de solidarité si vous avez besoin d’un accompagnement pour vos papiers ou pour vos courses et démarches de première urgence : 04 75 26 47 31 ou 06 74 28 26 62 ou 07 87 11 73 39

Rumeurs et infox : cette page fait le point du vrai et du faux (il y a de quoi se détendre !)

Confinement : et les jardins ?

Vous pouvez accéder à votre jardin, tant qu’il est attenant à votre domicile et que vous n’avez pas besoin de sortir dans l’espace public pour vous y rendre.

Cependant, la récolte de fruits et légumes dans un jardin peut s’inscrire dans l’acquisition à titre gratuit de produits de première nécessité. Si son jardin n’est pas attenant à son domicile, il est possible de s’y rendre en cochant, sur l’attestation de déplacement dérogatoire, la case « déplacements pour effectuer des achats de première nécessité ».

source : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Faire son masque en tissu

Suite à l’avis de l’Académie nationale de médecine, volte-face dans le discours officiel sur les masques : il est à craindre que le covid-19 ne se transmette pas seulement en toussant mais aussi quand on parle. Un masque est dès lors bienvenu, même s’il n’est pas complètement filtrant. L’avantage est qu’on peut le laver, contrairement à un masque chirurgical qui ne dure que 3 heures.

Pour qu’un masque soit réellement efficace, tout réside dans la fibre utilisée : tissu coton ou polyester coton, résistant au lavage à 60° minimum. Placer une doublure interne : molleton fin ou ouate ou polaire fine. Nous vous avions déjà donné un modèle de patron pour en fabriquer. En voici d’autres :

https://www.cnews.fr/france/2020-04-04/comment-fabriquer-facilement-son-propre-masque-942578

Mais il faut aussi bien le mettre : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/coronavirus-comment-utiliser-correctement-son-masque_3897853.html